Mali-Cuba: musique à travers les générations

Mali-Cuba: Musique à Travers les Générations est un projet original qui célèbre deux grandes cultures musicales et leurs profondes connections historiques et culturelles à travers le développement musical de jeunes enfants. Il fait suite à un projet de recherche de trois ans, basé sur des films – Grandir dans la musique – financé par le Arts and Humanities Research Council du Royaume-Uni.

Entre 2009 et 2012 notre équipe a documenté, sur film, les manières dont les connaissances et les capacités musicales sont transmises au sein de familles spécialistes de musique au Mali et à Cuba. Dans chaque pays nous avons travaillé auprès de familles considérées comme détentrices de grandes traditions musicales: la percussion et les chants de rumba des virtuoses à Cuba, la musique extraordinaire et centenaire des « griots » héréditaires au Mali.  Les enfants nés dans ces familles sont les protagonistes de nos films pendant notre suivi de leur développement musical au cours d’une période de quelques années.  Nous réfléchissons également sur la façon dont les traditions orales dans les deux pays interagissent avec la scolarisation plus formelle, les médias et avec d’autres aspects de la société moderne.

Les traditions musicales du Mali et de Cuba ont de forts liens stylistiques.  Ces liens se sont établis d’abord pendant la traite des esclaves, car beaucoup d’esclaves originaires de l’Afrique de l’Ouest étaient transportés aux Antilles.  Bien des années après, au 20ème siècle, la musique cubaine est rentrée au Mali à travers des enregistrements commerciaux et des émissions de radio, produisant un impact important sur le développement de l’Afrique de l’Ouest en général.  Par conséquent, beaucoup de musiciens maliens, même les plus traditionnalistes, connaissent la musique cubaine.   A Cuba, par contre, on a peu conscience des styles contemporains sophistiqués du Mali, actuellement très prisés sur le marché de la musique mondiale.

Mali-Cuba: Musique à Travers les Générations se propose d’explorer les connections entre les enfants de ces deux grandes cultures et de partager les résultats fascinants de notre recherche, aussi bien auprès des familles impliquées qu’auprès du public de chaque pays.   

La première destination de notre projet a été Bamako, capitale du Mali. Dans cette ville nous avons organisé en janvier 2012 une série de projections cinématographiques de nos documentaires – la première desquelles destinée uniquement aux enfants – et une performance musicale publique au Musée National du Mali, où se présentèrent sur la même scène la plupart des protagonistes de notre documentaires sur le Mali.

Mali-Cuba: Musique à Travers les Générations a puis voyagé à Cuba en mars 2012, quand nous avons accompagné quatre enfants maliens à la Havane et à Matanzas pour rencontrer et travailler avec leurs pairs cubains. Les enfants participèrent ensemble à une série d’ateliers de musique qui terminèrent par une performance conjointe lors d’un  concert dans le beau site du Théâtre Miramar, nouvellement réhabilité à la Havane.

Un film relatant les évènements à Cuba est disponible ici.

Mali-Cuba: Musique à travers les Générations a rencontré un partenaire idéal d’affaires, World Circuit Records, le label britannique indépendant, lauréat de multiples prix (Buena Vista Social Club, Ali Farka Toure, Toumani Diabaté) qui en 2012 venait de produire l’album «Afrocubisme», fruit d’une collaboration entre quelques-uns des meilleurs musiciens de Cuba et du Mali.  Le rôle de World Circuit a ètè de faire la publicité de notre projet et de ses résultats auprès des amateurs enthousiastes de la musique mondiale au plan international.